Apres avoir étés questionnés de nombreuses fois par l’intermédiaire des réseaux sociaux nous savons qu’une action citoyenne était organisée dans beaucoup de départements, dont l’Ain, le 17 novembre 2018 afin de dire « Stop à la hausse des carburants qui étrangle les usagers ».

L’organisation de cette action, qui se veut apolitique et citoyenne, dépasse largement le cadre du deux roues motorisé puisqu’elle concerne chacun d’entre nous dans son travail, dans sa vie professionnelle quelque soit son moyen de locomotion.

La FFMC 01 n’ayant nullement la volonté de s’attribuer la paternité de cette action et de la récupérer, celle-ci doit rester, pour nous, une manifestation spontanée de chaque citoyen, sans l’organisation de quelconque mouvement que se soit.

Nous invitons néanmoins chaque adhérent, chaque sympathisant de la FFMC et chaque usager à se renseigner sur cette action, ses motivations et son déroulement afin qu’il puisse, s’il le souhaite, participer à titre individuel à celle-ci comme individu, comme motard et comme citoyen.
Des pages Facebook ont été crées pour ces rassemblements pour informer les participants sur les modalités.

Le Conseil FFMC 01

D’ici au 12 octobre 2018, un nouvel étiquetage des carburants va apparaître dans toutes les stations-service et dans les trappes des réservoirs des voitures.

Harmonisation européenne oblige, un étiquetage des carburants unique va apparaître dans toutes les stations-service de l’Union européenne et même au-delà (Islande, Liechtenstein, Norvège, Macédoine, Suisse, Turquie). Objectif : faciliter la vie des automobilistes, surtout quand ils se rendent à l’étranger.

Au plus tard le 12 octobre, la nouvelle signalétique devra avoir été mise en place tant sur chacune des pompes de carburant que sur les pistolets. De même, à compter de ce jour-là, tout véhicule neuf (du cyclomoteur au poids-lourd) devra disposer des sigles des différents carburants acceptés au plus près du bouchon de réservoir, dans les manuels de bord (papier ou numériques), chez les concessionnaires.

Rond pour les essences et carré pour les gazoles

Si l’idée est bonne en soi, on ne pourra cependant qu’être surpris par les appellations retenues pour désigner les carburants. Heureusement, elles ne feront que cohabiter avec les actuelles « Super E10 » ou « Diesel », sans les remplacer au moins pour le moment.

Jugez plutôt : les essences sont désignées sous forme d’un code correspondant à leur taux maxi d’éthanol, ce qui donne « E5 » pour les sans-plomb classiques SP95 et SP98, « E10 » pour le sans-plomb 95-E10 et « E85 » pour le super-éthanol (facile).

Pour les gazoles, ça se complique, puisqu’ils sont désignés par la lettre « B », comme… « bio »!
Là encore, l’appellation correspond au pourcentage maxi de biodiesel. Le seul gazole en vente actuellement est le « B7 » (même s’il est de qualité supérieure comme l’Excellium), mais viendra bientôt le « B10 » pour 10%, et un jour le « XTL », désignant le diesel synthétique.

Un bon point : la forme des étiquettes varie selon le type de « fuel » : ronde pour les essences, carrée pour le gazole, enfin losange pour les autres. C’est-à-dire les différents gaz (« LPG » pour GPL, « GNC » pour gaz naturel comprimé, « GNL » pour gaz naturel liquéfié) et l’hydrogène « H2 ». En ce qui concerne les véhicules électriques, une signalétique spécifique sur les bornes de recharge est en cours de conception.

Autre but affiché par les promoteurs de cette harmonisation : informer « les clients sur la pertinence d’un certain carburant pour une utilisation dans leur véhicule ». En clair, grâce aux différents sigles présents dans la trappe à carburant, les rassurer sur la possibilité d’utiliser tel ou tel carburant dit bio, en général moins cher.

 

Source: Autoplus

Salut,

Dimanche 16 septembre, c’était atelier macramé  peinture !

Au programme, signalisation de zone dangereuse/accidentogène par un marquage au sol.

Toutes les photos et des infos sont sur notre page Facebook ==>> ici

Un grand merci aux orgas et aux adhérents qui se sont levés de (très) bonne heure pour cette activité !

Bonjour a toutes et tous,

C’est bientôt l’automne et c’est donc le retour du don du sang !
Rendez-vous samedi 29 septembre, des 8h, a l’EFS de Fleyriat pour un moment de partage.

N’hésitez pas a venir avec vos amis et a partager l’information !
Et si vous n’etes pas disponible a cette date ou si vous avez une contre-indication médicale temporaire, profitez en pour notez une date ultérieure dans votre agenda, tout les dons comptent !

Les 14, 15 et 16 septembre 2018, plusieurs dizaines de milliers de motards vont prendre la route pour se rendre au Circuit du Castellet (83) où se déroulent les épreuves du Bol d’Or, du Bol d’Argent et du Bol Classic. Afin d’améliorer les conditions de sécurité de cette grande migration motocycliste, la FFMC organise des « Relais Motards Calmos » situés à des points stratégiques sur le trajet menant au circuit.

Gratuité des autoroutes :

Le temps d’un week-end, cette manifestation va générer de longs déplacements et des flux de circulation très denses qui accroissent les risques d’accidents souvent liés à la fatigue.
Ainsi, en venant du nord les autoroutes du réseau ASF seront gratuites depuis Vienne (A7 – barrière de péage de Reventin-Veaugris) jusqu’au circuit, ceci du vendredi 14/09 à 7h00 jusqu’au samedi 15/09 à 18h00.
Pour le retour les sorties de l’A7 seront libres jusqu’à la barrière de péage de Reventin-Veaugris le dimanche 20/09 de 12h00 jusqu’à 24h00. On espère que cette gratuité va vous encourager à prendre l’autoroute, moyen le plus sur pour de longs trajets sur le week-end. Cela de doit pas empêcher d’être prudent, ainsi le temps de trajet sera réduit enfin..attention nul doute que des boites à images jalonneront le parcours^^) et avec une meilleure sécurité,

Relais Calmos :
En complément de la gratuité des autoroutes la FFMC met en place sur le trajet des Relais Calmos, lieux d’accueil tenus par des bénévoles, afin que les motards puissent se reposer, se désaltérer, se restaurer, s’informer sur les conditions de circulation ou d’approche du circuit et, le cas échéant, procéder à de menues réparations.
Votre antenne, la FFMC 69, gérera le Relais mis en place sur l’aire de Saint Rambert d’Albon, aidée par les autres antennes limitrophes.

A l’aller (aire:23 kms après la barrière de péage) : les bénévoles vous proposerons des boissons chaudes et froides, des barres énergétiques et autres douceurs…
Tout cela étant gracieusement mis à disposition par la FFMC, chacun donnant ce qu’il souhaite afin que l’on puisse renouveler ces actions.
Sur le parking réservé aux motards, que nous gérerons, nous vous proposerons également de quoi nettoyer les visières et bulles, vérifier la pression des pneumatiques et faire les contrôles sur les motos.

Au retour (aire : 40kms après Valence) : nous serons toujours présent pour vous offrir boissons chaudes et froides, barres énergétiques…
Une zone de stationnement sera réservé avec possibilité de nettoyage des visières, vérification de la pression des pneumatiques…

Pour toute question complémentaire n’hesitez pas à contacter à l’adresse : relaiscalmos@ffmc69.org

Bonjour a toutes et tous !

Le site a fait peau neuve durant l’été et nous espérons que cette nouvelle version vous donnera satisfaction.
Il devrait être adapté a la lecture sur tout les écrans (ordinateur, tablette et téléphone)

N’hésitez pas a nous faire part de vos remarques en commentaire 🙂

Salut à tous, les vacances sont finies et il est temps de retourner au travail ou à l’école. Les réunions FFMC reprennent aussi !

La réunion de septembre se tiendra le Vendredi 7 à 19h au local 1 rue Lesage à Bourg en Bresse

Au programme :

– Point Adhésions (Dav’)

– Action peinture , confirmation de la date et organisation générale (Pierre L., Pierre P., Bruno)

– Matinées découverte AFDM (Pepone)

– Balade pour Phil (Pepone)

– Proposition de relève des points noirs et/ou dos d’anes

– Don du Sang (Steph)

– Prochaines réunions nationales et régionales (Dav’)

– Appel des antennes 69 et 26/07 bol d’or

– Question diverses

Comme d’habitude, chacun emmène un petit truc à partager pour terminer en toute convivialité.


Pour le conseil FFMC01, Dav’

PV transfrontaliers, la traque s’élargit à la Hongrie et la Slovaquie

Deux nouveaux pays viennent de signer avec la France un accord d’échanges transfrontaliers d’informations sur les infractions routières. Il s’agit de la Hongrie et de la Slovaquie.

Ces accords permettent de poursuivre les propriétaires des véhicules qui commettent des infractions routières sur le territoire français. Réciproquement, les ressortissants français commettant des infractions routières sur les routes hongroises et slovaques pourront être poursuivis par les autorités de ces deux pays.

Au cours des 12 derniers mois, les véhicules immatriculés en Hongrie ont déclenché 39 394 fois les radars automatiques en France. Pour les véhicules slovaques, le total est de 26 443 sur la même période.

35% des infractions Hongroises et 46% des infractions slovaques sont des excès de vitesse commis par des poids lourds et constatés par des radars discriminants.

Désormais, ce sont donc 12 pays qui sont concernés par ces accords transfrontaliers: Hongrie, Slovaquie, Belgique, Espagne, Allemagne, Pays-Bas, Pologne, Roumanie, Italie, Luxembourg, Autriche et Suisse.

En 2015, les contrevenants étrangers ont payé 64 millions d’euros d’amende issues de radars automatiques. Ce chiffre sera encore en hausse en 2016 notamment avec la verbalisation des véhicules immatriculés en Italie…

Vignettes contre « l’obsolescence réglementaire »

Pour celles et ceux qui cherchent comment se procurer les vignettes de Ludovic Grden « Je suis écolo je garde ma vieille auto » ou « je suis écolo je garde ma vieille moto », vous cliquez sur le lien ci dessous,

Parce que œuvrer pour l’écologie et le développement durable c’est aussi savoir préserver son patrimoine sans détruire et reconstruire… Ne vous laissez pas étiqueter, osez sortir du troupeau !

http://tpag.fr/vignettes

BONUS gouvernemental et VOITURE JETABLE ?

Publié le 14 juillet 2010 par frico-racing

Une triple escroquerie !

Inventée par un esprit tordu, (pas tant que ça) il y a quelques années, la prime à la casse a baissé en 2010, mais nombreux sont les constructeurs qui proposent des primes complémentaires, pour nous fourguer leurs bagnoles (dont les prix, à l’inverse des « frigos » et autres « écrans plats », sont maintenus artificiellement hauts pour le plus grand profit des constructeurs ainsi « subventionnés » par nos impôts).prime-a-la-casse1

De mon temps (et il n’y a pas si longtemps), on détruisait les voitures inaptes à rouler, ce qu’on appelait des épaves. Il y avait en effet une certaine logique : « c’est très vieux, ça ne marche plus, c’est pas réparable—> Épave—> destruction, casse, récupération, pièces d’occasion etc »…

La prime à la casse du gouvernement, c’est quoi ?

On donne du fric aux constructeurs pour détruire ta voiture si elle a plus de 10 ans !… « plus de 10 ans » ? si on suit ce raisonnement, à 9 ans et 364 jours, t’as une voiture, et le lendemain, t’as une épave ! Détruire quelque chose qui fonctionne, qui a été validé par le contrôle technique, pourtant de plus en plus draconien, quelque part, ça me gène (moi à qui on a appris la valeur des choses).

Les constructeurs, déjà bien « relancés » par cette prime  » (payée avec nos impôts) en rajoutent une couche : désormais, vous pouvez « épaviser » votre voiture qui roule à merveille dès qu’elle a atteint l’âge de 8 ans !

Alors là, excusez-moi, mais je ne peux que dire « bravo » ! Quelle riche idée que de broyer un véhicule qui marche encore bien !

Gâchis organisé et casse du marché de l’occasion !

Il n’y a pas si longtemps, les garages reprenaient votre ancien véhicule, ils le retapaient et le revendaient en occasion, avec en général une garantie de trois ou six mois.

Avec cette prime à la casse, allez donc chercher une voiture d’occasion !

« Allez un p’tit crédit ! »

On oblige désormais les petits revenus, les chômeurs, les étudiants, les nouveaux permis à acheter du neuf. C’est proprement scandaleux et antisocial.S5-htm-55482-htm-55482-copie-1

Et l’écologie dans tout ça ?

Cette destruction généralisé génère des tonnes de déchets dont on aurait pu se passer, car ces véhicules roulaient encore sans danger ni pollution excessive (contrôle technique et CO2 tous les deux ans).

La prime à la casse est donc une triple escroquerie : -1)L’argument écologique est bidon et démontré ci dessus.

 2)Elle aurait sauvé, parait-il, deux ou trois mille emplois dans l’industrie automobile, elle en a détruit en réalité quinze mille dans les petits garages de réparation.

En fait la prime à la casse a surtout profité aux usines délocalisées des constructeurs français et aux constructeurs étrangers eux-mêmes.

Parmi les huit voitures dont les ventes ont le plus progressé en France au premier semestre, on en trouve six assemblées hors de l’hexagone.

Ainsi, la Renault Twingo, dont les ventes ont bondi de 65%, sort de l’usine Renault de Novo Mesto, en Slovénie.

Les Citroën C1 et Peugeot 107, dont les ventes ont, respectivement, progressé de 55 et 44% sont produites en République tchèque.

 3)D’un coté, ils paupérisent la population en bloquant les salaires, de l’autre, avec cette prime, (en réalité payée nos impôts), ils « arrosent » les constructeurs, pour maintenir leur Taux de profits.

La prime à la casse une bonne affaire pour qui ?

La prime à la casse va coûter à l’Etat 390 millions d’euros au lieu des 220 millions prévus. De quoi agrandir le gouffre de « la fameuse dette publique »…Devinez qui au final va payer ?

On a pas encore tout vu !

Renault et d’autres constructeurs…Général Motors en particulier planchent sur « la voiture jetable » SI SI !

Pour GM, c’est une « voiture » à 1100$

L’Indien TATA annonce une voiture à 2200$

Jusqu’à l’aberration

De qualité médiocre on s’en doute, aucun entretien, tu la balanceras à la ferraille à fin de la première vidange ou si tu as les freins ou pneus à changer…pour caricaturer, « Lorsque le cendrier sera plein », l’exemple ci dessous témoigne de ce qui nous attend !

Trouvé sur le net (un internaute)

« En recherchant des pièces moteur d’occasion pour ma Mégane 1.5dci 105 de 2006 sur le net, je tombe sur des internautes qui vendent leur Mégane en pièces uniquement parce que le moteur est HS. Parfois des modèle 2006 voire 2007!!!
Chercher vous verrez que je n’invente pas.
Pourquoi ne pas remplacer le moteur plutôt que de les vendre en pièces?
Supposons mon turbo lâche et provoque un emballement moteur jusqu’à destruction (en général un bielle finit par passer au travers du carter). Bien sur hors garantie !!!
Je cherche un moteur d’occasion sur le Net et dans les casses : néant, voiture trop récentes ou moteur HS.
Je m’informe des prix chez Renault et là tout devient plus clair :
Il n’existe ni moteur ni turbo en échange standard pour ce type de moteur k9k732.
Moteur neuf: 4500€ HT
Turbo neuf : 1400 HT
Le tout posé vous revient au bas mot à 8000/9000€ TTC
C’est plus cher que le prix de la voiture!!!
Résultat j’achète une Mégane équivalente d’occasion (6000/7000€) et je mets en vente la première pour pièces. Vu qu’il y en a beaucoup à vendre pour pièces (pour les mêmes raisons que la mienne), les pièces se vendent très mal donc très peu cher; on trouve des phares à 30€ et des pare-chocs avant à 50€!!!
En sachant qu’il n’y a que cela qui se vend, votre voiture ne vaut plus rien…vous la jetez!
Une voiture (Une Renault) de 2006 qui n’a pas encore 3 ans!!!
Elle est belle la société de consommation… »

Et dire qu’ils nous culpabilisent (la pub et les « infaux »)… Nous ferions trop de déchets ?

frico