Les 14, 15 et 16 septembre 2018, plusieurs dizaines de milliers de motards vont prendre la route pour se rendre au Circuit du Castellet (83) où se déroulent les épreuves du Bol d’Or, du Bol d’Argent et du Bol Classic. Afin d’améliorer les conditions de sécurité de cette grande migration motocycliste, la FFMC organise des « Relais Motards Calmos » situés à des points stratégiques sur le trajet menant au circuit.

Gratuité des autoroutes :

Le temps d’un week-end, cette manifestation va générer de longs déplacements et des flux de circulation très denses qui accroissent les risques d’accidents souvent liés à la fatigue.
Ainsi, en venant du nord les autoroutes du réseau ASF seront gratuites depuis Vienne (A7 – barrière de péage de Reventin-Veaugris) jusqu’au circuit, ceci du vendredi 14/09 à 7h00 jusqu’au samedi 15/09 à 18h00.
Pour le retour les sorties de l’A7 seront libres jusqu’à la barrière de péage de Reventin-Veaugris le dimanche 20/09 de 12h00 jusqu’à 24h00. On espère que cette gratuité va vous encourager à prendre l’autoroute, moyen le plus sur pour de longs trajets sur le week-end. Cela de doit pas empêcher d’être prudent, ainsi le temps de trajet sera réduit enfin..attention nul doute que des boites à images jalonneront le parcours^^) et avec une meilleure sécurité,

Relais Calmos :
En complément de la gratuité des autoroutes la FFMC met en place sur le trajet des Relais Calmos, lieux d’accueil tenus par des bénévoles, afin que les motards puissent se reposer, se désaltérer, se restaurer, s’informer sur les conditions de circulation ou d’approche du circuit et, le cas échéant, procéder à de menues réparations.
Votre antenne, la FFMC 69, gérera le Relais mis en place sur l’aire de Saint Rambert d’Albon, aidée par les autres antennes limitrophes.

A l’aller (aire:23 kms après la barrière de péage) : les bénévoles vous proposerons des boissons chaudes et froides, des barres énergétiques et autres douceurs…
Tout cela étant gracieusement mis à disposition par la FFMC, chacun donnant ce qu’il souhaite afin que l’on puisse renouveler ces actions.
Sur le parking réservé aux motards, que nous gérerons, nous vous proposerons également de quoi nettoyer les visières et bulles, vérifier la pression des pneumatiques et faire les contrôles sur les motos.

Au retour (aire : 40kms après Valence) : nous serons toujours présent pour vous offrir boissons chaudes et froides, barres énergétiques…
Une zone de stationnement sera réservé avec possibilité de nettoyage des visières, vérification de la pression des pneumatiques…

Pour toute question complémentaire n’hesitez pas à contacter à l’adresse : relaiscalmos@ffmc69.org

Bonjour a toutes et tous !

Le site a fait peau neuve durant l’été et nous espérons que cette nouvelle version vous donnera satisfaction.
Il devrait être adapté a la lecture sur tout les écrans (ordinateur, tablette et téléphone)

N’hésitez pas a nous faire part de vos remarques en commentaire 🙂

Salut à tous, les vacances sont finies et il est temps de retourner au travail ou à l’école. Les réunions FFMC reprennent aussi !

La réunion de septembre se tiendra le Vendredi 7 à 19h au local 1 rue Lesage à Bourg en Bresse

Au programme :

– Point Adhésions (Dav’)

– Action peinture , confirmation de la date et organisation générale (Pierre L., Pierre P., Bruno)

– Matinées découverte AFDM (Pepone)

– Balade pour Phil (Pepone)

– Proposition de relève des points noirs et/ou dos d’anes

– Don du Sang (Steph)

– Prochaines réunions nationales et régionales (Dav’)

– Appel des antennes 69 et 26/07 bol d’or

– Question diverses

Comme d’habitude, chacun emmène un petit truc à partager pour terminer en toute convivialité.


Pour le conseil FFMC01, Dav’

Départ du Rallye : Samedi 09 juin 2018 entre 13h30 et 15h30, 1 départ par minute.
Longueur : entre 120 et 150 km.
Durée : Entre 2 et 3 heures de belles et magnifiques routes.
Difficulté : Accessible à tous…!
Prix : 6 euros adhérents FFMC et 8 euros non adhérents.
Assurance et équipements de rigueur.
Offert : 1 plaque Rallye au 100 premiers inscrit et une boisson pour tous les participants
 !!!

Pensez à réserver votre repas/concert du samedi soir le 09 juin au tarif exceptionnel de 15€ par personne, pour un repas fait maison, en écoutant deux groupes de zik, les « WEDGE PARADOX » & les « BLACK PINK »

Et bien sur: la braderie, des animations et beaucoup de bonne humeur !

Contact: rallyeffmc01@gmail.com

 

 

Samedi 14 Avril , tous les usagers de la route sont invités à manifester leur mécontentement contre cette mesure absurde d’abaisser les vitesses.
Dans l’Ain nous traverserons tout le département jusqu’à la préfecture à Bourg, il faut se mobiliser !
Plus nombreux plus forts !!!

Rdv à 10h au magasin Equip’ Moto 01 à Thoiry pour boire un café

A 10h30 devant la sous préfecture de Gex (Départ 11h)

A 12H30 devant la Sous préfecture de Nantua (Départ 13h)

A 15h Carrefour de l’europe à Bourg

Nous serons reçus à la préfecture à 16h .

 

Contre la limitation de vitesse à 80 km/h

Pour une vraie politique de sécurité routière

80 km/h : tout ce qu’il ne faut pas faire en matière de sécurité routière.

L’objectif unique de la sécurité routière doit être d’éviter les accidents. En ce sens, nous ne pouvons que partager le souci annoncé de nos gouvernants de « sauver des vies ». Mais pour parvenir à ce but, il faut faire en sorte d’éviter les accidents et non d’éventuellement en réduire les conséquences !
La FFMC considère que toute mesure qui ne vise pas à la prévention n’est pas une mesure de sécurité routière. Depuis presque 40 ans, la FFMC propose, met en place et démontre l’efficacité de mesures qui seules peuvent corriger les comportements inadaptés et les défauts d’infrastructure vecteurs d’accidents ou d’aggravation de leurs conséquences.

La très forte mobilisation contre cette mesure est la plus importante depuis des années.
Nombre de sénateurs, de députés, d’élus, d’associations d’usagers ont manifesté leur refus de cette politique de sécurité routière que symbolise la mesure d’abaissement de la vitesse à 80 km/h. La mobilisation des usagers eux-mêmes contre ces mesures décidées unilatéralement est d’une importance qui en dit long sur l’exaspération des usagers contre cette façon de les considérer comme des irresponsables !

Le Premier ministre n’écoute ni le CNSR, ni les élus, ni le peuple.
Campé sur sa position annoncée fin 2017 soit avant l’annonce des mesures du CISR du 9 janvier dernier, le Premier ministre, probablement très mal conseillé en matière de sécurité routière, argue de « courage politique » et ne tient aucun compte ni des travaux du CNSR, ni des avis des Français, qu’ils soient représentés par leurs élus ou les associations qui défendent leurs droits d’usagers de la route.

Appel à mobilisation nationale
La FFMC, forte de son expertise en matière de sécurité routière et de la valeur de ses propositions, appelle les usagers de la route à exprimer leur refus de cette politique de sécurité routière. La FFMC appelle également au soutien des automobilistes à travers l’association partenaire 40 Millions d’automobilistes.
La concertation nous est refusée, aussi bien aux élus, sénateurs, députés, présidents de conseils départementaux, maires, qu’à nous citoyens et usagers de la route ? Nous allons continuer de manifester notre colère contre ce refus de dialogue démocratique.

TOUS LES RENDEZ-VOUS ICI

Samedi 24 Fevrier , L’antenne 69 de la FFMC organise une manif à Lyon contre l’instauration des 80 KM/h .

Il est de notre devoir de les soutenir dans ce but nous vous attendons à partir de 12h15 – 12h30 à Peronnas sur le parking en face de R’Bike pour rejoindre les copains à Lyon . Départ à 12H45 .

Pour ceux qui veulent aller directement à Lyon , le rdv est fixé à 13H Quai Docteur Gailleton . 

RAS LE CASQUE !

La FFMC sort ses antennes pour dénoncer la politique démagogique de Sécurité routière de ce gouvernement.

Moins d’une semaine après les annonces du Premier Ministre Edouard Philippe le 9 janvier, le constat est simple : les usagers de la route sont tellement remontés que les prises de contact des antennes de la FFMC explosent ! Partout en France les antennes de la FFMC organisent actions et rassemblements pour s’opposer aux mesures énoncées mardi dernier car elles sont, encore une fois, de mauvaises réponses à de mauvaises questions.

Il n’y a jamais eu autant de radars et de contrôles de tous ordres et pourtant la mortalité augmente. Quand les Pouvoirs publics admettront-ils que la répression n’est pas une solution ?

Le Comité interministériel de la sécurité routière (CISR) se réunit avant même que le Conseil national de la sécurité routière (CNSR) ait pu faire ses recommandations ? A quoi sert-il ?

Ça suffit.

La FFMC appelle TOUS les usagers de la route, toutes catégories confondues, à se rapprocher de ses 86 antennes départementales et de son Secrétariat national ! Rejoignez-nous car plus nombreux, nous serons plus forts !

Des actions locales et régionales sont organisées partout en France, faites-le savoir, le printemps 2018 sera chaud en Motardie !

Le Bureau National

CISR du 9 janvier 2018 : le Premier ministre Édouard Philippe dit qu’il veut « sauver des vies » en promulguant la limitation de vitesse à 80 km/h au lieu de 90 sur le réseau bidirectionnel.

Argument démagogique ! S’il veut sauver des vies,
• Qu’il fasse doubler toutes les glissières de retenue qui transforment une dizaine de motards par an en steak haché (ça fait juste des décennies qu’on le demande).
• Qu’il légifère ou réglemente pour que les recommandations du Cerema sur la prise en compte des 2RM dans la conception des infrastructures routières soient enfin rendues obligatoires (ça fait des années qu’on le demande).
• Que les professions de l’enseignement de la conduite soient revalorisées au lieu de les faire disparaitre par la concurrence des formations par Internet (permises par la Loi Macron !).
• Qu’il rende les autoroutes gratuites : c’est le réseau le plus sûr mais également le plus cher !
• Qu’il s’arrange pour que l’entretien du réseau routier existant ne soit plus laissé à l’abandon comme tous le constatent depuis plusieurs années.
• Que les « stages de sécurité routière » soient proposés gratuitement dans les 12-24 mois après le passage du permis, ou tous les 10 ans pour tous les conducteurs, plutôt qu’ils soient obligatoires, payants, et seulement pour récupérer des points de permis.
Toutes ces pistes d’améliorations réelles de la Sécurité routière en France sont de sa compétence de 1er ministre qui répète « qu’il faut avoir du courage. »
S’il en a, qu’il le montre !
Il ne peut pas faire tout ça ? Ça coûterait trop cher ? Eh bien s’il ne peut pas ou ne veut pas, qu’il s’abstienne de déclarer vouloir « sauver des vies ! ».
Les associations s’en occupent déjà et avec leurs propres moyens ! Ses déclarations sont donc incantatoires et démagogiques. Ce n’est pas en jouant avec une formule mathématique qu’on sauve des vies, mais en agissant sur la formation et la qualité des infrastructures !

Par un jugement du 7 décembre 2017, le tribunal de Commerce de Bobigny a décidé la sortie de la période d’observation pour les Editions de la FFMC à compter du 7 janvier.

Comme l’ensemble de la presse magazine, Moto Magazine est confronté depuis plusieurs années à la révolution de son modèle économique et des usages de ses lecteurs. Après avoir longtemps essayé toutes les pistes disponibles, les Editions de la FFMC ont dû se résoudre à se placer sous le régime du redressement judiciaire en septembre 2016. Moins de 18 mois plus tard, le tribunal, constatant la bonne santé économique du leader de la presse moto française, a décidé sa sortie de la période d’observation à compter du 7 janvier.

La Mutuelle des Motards et la FFMC, actionnaires à parité des Editions de la FFMC, se félicitent de cette décision qui va permettre aux équipes de Moto Magazine de poursuivre la réflexion sur leur projet de relance, conciliant ainsi l’excellence journalistique et l’exigence éthique qui ont présidé à sa création, avec les défis portés par la révolution de l’information de ce début de siècle.

Pour Fabien Delrot, coordinateur de la FFMC, « les équipes de Moto Magazine sont unanimement engagées et ce, depuis le début, dans l’élaboration du projet de relance, autour du gérant Thierry Diller. Nous soutenons pleinement, en tant que partenaire des Editions de la FFMC, leur démarche et leurs efforts pour assurer sa pérennité, et sa place unique dans le paysage de la presse moto en France ».

« Cette décision est une juste récompense pour l’ensemble des équipes du magazine », commente Patrick Jacquot, P-DG de la Mutuelle des Motards. « Elles ont fait preuve de beaucoup de cran dans cette période d’observation, mais la qualité de leur travail et leur attachement aux valeurs du magazine et l’appartenance à notre mouvement ont payé ».

A propos des Editions de la FFMC
SARL dont le capital est détenu à parité par la FFMC et la Mutuelle des Motards, les Éditions de la FFMC ont vu le jour en 1983. Société éditrice de Moto Magazine, leader de la presse moto en France avec plus de 120.000 ventes mensuelles, elle publie également des bandes dessinées moto avec des signatures renommées comme Margerin, Nikolaz, Ptitluc…, des livrets supports pédagogiques aux intervenants dans les lycées (Rouler n’est pas jouer), des guides d’aide à la conduite (100 conseils de conduite), de conseils contre le vol (Ras le vol !) etc.
http://www.motomag.com

A propos de la Mutuelle des Motards
Créée en 1983 par 40 000 membres fondateurs à l’appel de la FFMC (Fédération Francaise des Motards en Colère), l’assurance Mutuelle des Motards est le spécialiste de la protection des conducteurs de 2 et 3-roues motorisés. Développer la pratique du 2-roues à moteur et protéger ses sociétaires en concevant des produits d’assurance innovants sont les deux moteurs de la Mutuelle des Motards.
https://www.mutuelledesmotards.fr/

A propos de la FFMC
La Fédération Française des Motards en Colère regroupe 86 antennes départementales et plusieurs milliers de bénévoles. Depuis 1980, elle agit pour défendre la pratique du deux-roues motorisé autour d’un projet et de propositions basé sur la liberté, l’éducation, le respect et le partage.
Le Mouvement des Motards en Colère regroupe l’ensemble des structures pensées et créées par les Motards en Colère : Assurance Mutuelle des Motards (AMDM), Association pour la Formation Des Motards (AFDM), FFMC Loisirs, Editions de la FFMC, Stop Vol, Education Routière Jeunesse
http://ffmc.asso.fr/